Chef de clinique (CCA) en Addictologie à partir de Novembre 2020

  • 14-01-2020

Le service d'Addictologie et de Tabacologie est un service hospitalo-universitaire de niveau 3 (recours régional) intégré, avec le service de Psychiatrie, au pôle Médecines de spécialité. Il est situé sur le site de l'hôpital Clémenceau. Il prend en charge tout type d’addiction. Le service dispose d’une hospitalisation conventionnelle de 19 lits, d’un hôpital de jour de 4 places, d’une équipe de liaison, d’une unité de consultations externes, ainsi que d’une unité transversale de coordination en Tabacologie (liaison et consultations externes). L’équipe de soin pluridisciplinaire est constituée de médecins addictologues et tabacologues (psychiatres et médecins généralistes) et d’internes (psychiatrie, médecine générale, médecine du travail et/ou santé publique), et d’une équipe paramédicale (psychologue, neuropsychologue, assistante sociale, diététiciennes, secrétaires médicale, infirmières, aide-soignantes). Le service réalise des sevrages complexes pour toutes substances psychoactives, et propose des soins psychothérapeutiques spécifiques aux addictions issus des thérapies cognitivo-comportementales notamment. Il est aussi spécialisé dans l’évaluation et la prise en charge des troubles cognitifs liés aux addictions, et dispose d’un programme de remédiation cognitive en hôpital de jour. Il a enfin des missions et actions de prévention. Le service est par ailleurs fortement impliqué dans l’enseignement de l’Addictologie et de la Tabacologie dans de multiples cursus : études de Médecine (2e et 3e cycle), de Pharmacie, STAPS, DU Addictologie, Master et DU Neuropsychologie, DU douleur, IFSI/IFAS, Maïeutique et formations continues. Il participe à des actions pédagogiques innovantes comme l’utilisation de l’apprentissage par simulation. Il dispose aussi d’une activité de recherche importante en collaboration avec l’unité INSERM U1077 autour de l’exploration des conséquences cognitives et cérébrales du trouble de l’usage d’alcool, et des liens avec le sommeil des patients. Il participe ou pilote aussi des protocoles concernant l’efficacité de la remédiation cognitive pour la diminution des consommations d’alcool, l’utilité de l’activité physique ou de la réalité virtuelle dans la prise en charge des addictions, les modalités de consommations de substances psychoactives en population étudiantes, la compréhension des mécanismes de stigmatisation et de déshumanisation des patients souffrant d’addiction, ou l’intérêt de la cigarette électronique dans l’aide à l’arrêt du tabac. Le poste proposé débuterait en Novembre 2020 pour une période de 2 ans, avec possibilité de renouvellement de deux fois un an. Il nécessite d’être titulaire ou en cours de DESC d’Addictologie, sans limitation concernant le DES d’origine, et idéalement d’un Master 2. L’encadrement universitaire est assuré par le Dr N. Cabé, psychiatre et addictologue, et praticien hospitalier universitaire dans le service. Le poste de chef de clinique bénéficie d’une activité à la fois clinique et universitaire permettant de se perfectionner dans l’abord des patients souffrant d’addiction et la mise en place de stratégies de prévention, de participer à des activités de recherche et de publication dans une équipe renommée, et d’enseigner dans différents cursus. L’accès à un cursus scientifique (M2, thèse de doctorat) sera aussi facilité. Pour plus d’informations, contacter le Dr Nicolas Cabé (cabe-n@chu-caen.fr ou 0231272562) ou le Dr Marie Van der Schueren (vanderschueren-m@chu-caen.fr).

Télecharger le document

Ecrire à Nicolas Cabé